Journée de l'asthme : prise en charge au quotidien

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 06/05/2014Durée : 00h48

Je montais comme ça, j'attendais et parfois je n'arrivais pas en haut.

Apparu à l'adolescence sans raison l'asthme lui a gaché la vie pendant trente ans.

Plus j'avançais dans l'âge, plus ça s'aggravait. A la fin, j'étais devenue une handicapée respiratoire. Ce n'était pas vivre mais vivoter, à petites respirations.

Une vie à l'économie aujourd'hui derrière elle.

Voila le traitement de fond que j'ai maintenant et qui me stabilise.

Grâce à une bonne prise en charge, opération des sinus et médicaments, Annick ne se sent plus malade et ce qui la dope, c'est le sport.

Ça ne me pose absolument aucun problème, maintenant. Avant il n'était pas question de pédaler mais maintenant, ça ne me pose aucun problème.

En prenant des précautions, notamment un bon échauffement, la retraitée parcourt 50 kilomètres plusieurs fois par semaine.

C'est un bien-être, une sensation de liberté.

Un mieux-être dans la tête et physique.

Je m'essouffle mais c'est normal. Maintenant j'ai quasiment plus rien. J'ai récupéré à 100 % ma capacité respiratoire.

Un diagnostic confirmé par son médecin qui recommande aux asthmatiques l'activité physique.

Ça leur fait prendre le dessus par rapport à une pathologie. Après, plus vous cultivez vos poumons, plus vous allez retrouver cet état d'équilibre et vous prouverez que vous pouvez faire.

Chaque année, Annick se lance dans une randonnée pour l'association Asthme et Allergies. Au programme cet été encore, 10 jours de vélo et plus d'un millier de kilomètres.

L'asthme progresse constamment dans les pays industrialisés. Une augmentation inquiétante. Jean-Daniel Flaysakier nous a rejoints. Bonjour. Les chiffres sont éloquents.

Jean-Daniel Flaysakier :2 fois plus d'asthmatiques qu'il y a 20 ans! Près de 7 % de la population en souffre soit 4,5 millions de Français Il n'y a pas d'explication unique a cette augmentation. Les causes environnementales et la pollution sont sûrement en cause. Directement avec les irritants bronchiques dans l'air des villes.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==