Invité : Fabien Galthié,

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 01/05/2014Durée : 00h50

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Fabien Galthié : C'est d'abord une idée de FTV édition. Ils nous ont demandé de commencer et on s'est lancés. Après je me suis surpris à faire remonter des souvenirs.

Elise Lucet: Parmi les plus beaux souvenirs, il y a la Coupe du monde 1995 en Afrique du Sud.

Fabien Galthié : J'ai pas été retenu en équipe de France, je suis en Afrique du Sud. J'étais inscrit à l'université, un joueur s'est blessé. Alors j'ai été rappelé pour jouer en équipe de France. Je marque un essai qui est refusé.

Elise Lucet : En 2000, vous êtes privé de finale du championnat de France pour cause de blessure.

Fabien Galthié : Oui, là c'était un mauvais moment. C'était le club de mon coeur, on se disait avec les copains qu'un jour on irait en finale. vous remportez le championnat de France avec le Stade français ? En fêtant votre essai marqué, vous "abimez" un coéquipier.

Fabien Galthié : Lors de cette finale, c'était mon dernier match. Je marque l'essai juste avant la mi-temps. On jouait face au stade toulousain et je Iui met un coup de tête en voulant le prendre dans mes bras, il se casse le enz.

Elise Lucet : Vous avez aussi été consultant pour les Pumas argentins. Il y a une anecdote très drôle sur un match contre le Quinze anglais.

Fabien Galthié : J'étais entraîneur en Argentine. Il nous l'envoie le lundi, on a tout traduiot et tout analysé. On nous dit de suivre le jeu à lettre. On a mené et puis gagné.

Elise Lucet : Cette année, vous espérez décrocher le bouclier de Brennus avec Montpellier ? Il y a des hommes qui ont compté dans votre vie de rugby. Comme Eric Béchu, avec qui vous avez hissé Montpellier en finale du Top 14 en 2011.

Fabien Galthié : C'était notre 1e année d'entraîneurs à Montpellier. C'était mon éducateur, il joué beaucoup dans mon épanouissement.

Elise Lucet : Un petit regret, vous n'avez jamais été sélectionneur de France.

Fabien Galthié : J'ai pensé que ça sevrait à rien d'écrire là-dessus. Je voulais un livre de récit. Pour le moment rien d'autre çà écrire.

Elise Lucet : Merci Fabien Galthié, d'avoir répondu à nos questions. "Retour lntérieur", livre cosigné avec Matthieu Lartot, est publié chez Solar Editions. C'est la fin de ce journal. Merci de l'avoir suivi. Tout de suite, la météo. A 20H, vous avez rendez-vous avec David Pujadas. Ces lionceaux sont nés au zoo de Tokyo.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==