La youtubeuse Shera Kerienski accusée de racisme après s'être teint la peau en noir

L'ancienne chroniqueuse de "Touche pas à mon poste", qui a plus d'un million d'abonnés sur YouTube, a été taxée de racisme après ce "blackface".

Capture d\'écran d\'une vidéo dans laquelle la youtubeuse Shera Kerienski se grime en Noire.
Capture d'écran d'une vidéo dans laquelle la youtubeuse Shera Kerienski se grime en Noire. (SHERA KERIENSKI / YOUTUBE)

Shera Kerienski voulait "faire passer un message". La youtubeuse, connue pour ses vidéos consacrées au maquillage et autres conseils beauté sur le réseau social, s'est attirée les foudres des internautes après s'être teint la peau en noir, dimanche 27 août. La jeune femme voulait "être le porte-parole de plusieurs communautés" et "se mettre à la place des gens" en critiquant le manque de teintes adaptées aux peaux noires dans les produits de maquillage Sephora. 

L'effet a été tout autre. L'ancienne chroniqueuse de "Touche pas à mon poste", dont le compte YouTube a 1,3 million d'abonnés, a été taxée de racisme sur Twitter après ce "blackface". Cette pratique ancienne consiste à noircir son visage et ses mains pour caricaturer les gens de couleur. Une journaliste de Elle avait dû s’excuser il y a quelques années aux Etats-Unis pour une photo la montrant déguisée en chanteuse afro-américaine.

Shera Kerienski a retiré sa vidéo et publié un message d'excuses sur son compte Instagram : "Je ne savais pas ce qu'était le blackface, je ne voulais ni offenser ni mettre mal à l'aise une communauté (...) Mon message était maladroitement positif et je suis profondément désolée si cela a été mal pris."