Téléphonie : les Suisses se mobilisent contre la 5G

Vous connaissez la 4G pour les téléphones portables ? Les Suisses utilisent déjà la 5G. Cette technologie n'est pas la bienvenue. Plusieurs milliers de personnes ont manifesté samedi 21 septembre à Berne (Suisse). Ils s'inquiètent de l'effet de ces ondes sur la santé.

France 2

5G = danger. Ce mot d'ordre a rassemblé plusieurs milliers de personnes samedi 21 septembre à Berne, la capitale fédérale suisse. Après la Corée du Sud, la Confédération helvétique est l'un des premiers pays à s'équiper de la cinquième génération de téléphonie mobile. En France, ce sera l'an prochain. Cette technologie est dix fois plus puissante que l'actuel réseau 4G.

Des antennes particulièrement puissantes

Cette technologie permettra de collecter un million d'appareils au kilomètre carré. Pour fonctionner, la 5G nécessite de nouvelles antennes très puissantes. Les protestataires craignent que les ondes aient des conséquences néfastes sur la santé humaine. "L'objectif de cette manifestation est de demander un moratoire sur les antennes 5G, c'est de dire non à l'irradiation forcée", explique Patricia Bechaalany, membre de l'association "Frequencia". En Suisse francophone, le débat fait rage. Aujourd'hui, aucune étude scientifique n'indique qu'il existe un risque avéré pour la santé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une antenne 5G, près de Montpreveyres dans l\'ouest de la Suisse, le 15 septembre 2019.
Une antenne 5G, près de Montpreveyres dans l'ouest de la Suisse, le 15 septembre 2019. (FABRICE COFFRINI / AFP)