Téléphone au volant : le gouvernement resserre les vis

Les conducteurs qui téléphoneront au volant verront bientôt leur permis retenu en cas d'infraction. La mesure pourrait être effective en 2019. 

FRANCE 2

Durant la dernière période des fêtes, 105 personnes sont mortes sur les routes françaises. Pour lutter contre ces accidents, le gouvernement a décidé de mettre la priorité sur la lutte contre l'utilisation du téléphone portable au volant. Si le conducteur commet une infraction sur la route tout en tenant à la main son téléphone, son permis de conduire pourra désormais être suspendu sur une période pouvant aller de trois jours à six mois en fonction de la décision du préfet.

L'usage du téléphone multiplie les risques d'accident par trois

L'usage du téléphone au volant reste puni d'un retrait de trois points et de 135 euros d'amende. Selon plusieurs études de prévention routière, téléphoner ou écrire des messages en conduisant multiplie par trois le risque d'accident. Les suspensions du permis devraient entrer en vigueur au plus tard en 2019.

Le JT
Les autres sujets du JT
Parmi les comportements dangereux recensés par l\'association Attitude Prévention : le téléphone au volant (photo d\'illustration)
Parmi les comportements dangereux recensés par l'association Attitude Prévention : le téléphone au volant (photo d'illustration) (JULIO PELAEZ / MAXPPP)