Panne des numéros d'urgence : une mère raconte ses difficultés à joindre les secours pour son fils

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Numéros d'urgence : la panne géante a-t-elle fait des victimes ?
Article rédigé par
S. Thomas, D. Sébastien, J-P. Rivalain, L. Lavieille - France 2
France Télévisions

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a promis un bilan exhaustif de toutes les conséquences humaines de la panne des numéros d'urgence survenue mercredi.

Une panne géante des numéros d'urgence est survenue mercredi 2 juin. Plusieurs témoignages évoquent un échec à joindre les secours. Dans la Loire, Justine Gaumet a tenté d'appeler le 15, mercredi soir, pour son bébé de 17 mois pris de convulsions. "Directement, quand j'ai essayé de les appeler, ça raccrochait", raconte-t-elle. Après plusieurs tentatives, elle compose finalement un des numéros alternatifs à dix chiffres. Une ambulance arrive une heure plus tard. "On se sent mal (...) surtout pour un bébé comme ça", témoigne-t-elle. L'enfant a été soigné et se porte mieux.

Enquêtes ouvertes dans le Morbihan

A Vannes (Morbihan), un homme de 63 ans est mort d'un accident cardiovasculaire. Après avoir tenté d'appeler les secours en vain, sa compagne a fini par l'emmener elle-même à l'hôpital. "Il est possible qu'il y ait un lien de cause à effet, mais aujourd'hui, on ne peut pas vous l'affirmer. Nécessairement, un temps s'est écoulé entre le moment de l'appel par la personne et son arrivée aux urgences, qui aurait probablement pu être raccourci si les services de secours avaient pu déclencher ce qu'on fait habituellement", a expliqué Philippe Couturier, directeur du centre hospitalier Bretagne-Atlantique. Deux enquêtes ont été ouvertes, l'une administrative, l'autre par le parquet, pour comprendre les circonstances de ce décès. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Téléphonie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.