SFR reste l'opérateur internet et téléphone visé par le plus grand nombre de plaintes

La filiale d'Altice concentre 55% des critiques des utilisateurs, selon l'Association française des utilisateurs de télécommunications.

Un homme passe un appel téléphonique, le 7 mars 2018, à Montbéliard (Franche-Comté).
Un homme passe un appel téléphonique, le 7 mars 2018, à Montbéliard (Franche-Comté). (MAXPPP)

Le groupe SFR conserve son bonnet d'âne. Pour la troisième année consécutive, la filiale du groupe Altice a été, en 2017, l'opérateur visé par le plus grand nombre de plaintes auprès de l'Association française des utilisateurs de télécommunications, a révélé cette dernière, mercredi 7 mars.

SFR, RED et Numericable ont été la cible de 55% des plaintes émises, loin devant Bouygues et B&You (15%), Orange et Sosh (14%) et Free et Altice (9%). "Les abonnés du groupe SFR, RED, Numericable, depuis ces trois dernières années, vivent une nette dégradation de la qualité de service", souligne l'association dans son Observatoire des plaintes et insatisfactions (PDF).

Plus de 5 000 plaintes l'an dernier

Globalement, les plaintes de clients des télécoms ont peu augmenté en 2017 (+3,2%), après une forte hausse sur les deux années précédentes (+77% de 2014 à 2016). "Cela veut dire qu'il n'y a pas d'amélioration, et que le niveau de conflictualité reste élevé", analyse l'association, qui a reçu près de 5 200 plaintes l'an dernier, principalement pour le mobile et l'internet fixe, et en premier lieu pour des litiges de facturation.