Démarchage téléphonique : quatre entreprises condamnées

Des entreprises ont été condamnées par la répression des fraudes pour démarchage abusif. Elles ne respectaient pas le fichier Bloctel, où les consommateurs peuvent demander à ne plus être démarchés.

FRANCE 2

Des appels à répétition, parfois cinq, dix voire quinze fois dans la même journée. La répression des fraudes a condamné quatre nouvelles entreprises pour démarchage abusif. Les amendes vont de 16 000 € à 75 000 €. Fait nouveau, leurs noms sont publiés. Parmi elles, une entreprise de téléassistance pour les personnes âgées, qui affirme depuis avoir revu ses méthodes, ou une autre d'assurances, qui rejette la faute sur des commerciaux extérieurs.

Un tiers des entreprises contrôlées ne respectent pas le fichier Bloctel

Depuis trois ans, les consommateurs peuvent s'inscrire sur le fichier Bloctel afin de ne plus être démarchés par téléphone. Les entreprises condamnées ne respectaient pas cette liste. Pour l'association 60 millions de consommateurs, les sanctions sont encore insuffisantes, et le dispositif Bloctel inadapté. Selon la répression des fraudes, un tiers des entreprises contrôlées ne respecte pas ce fichier Bloctel.

Le JT
Les autres sujets du JT
   L\'Arcep estime que le service de téléphonie fixe d\'Orange s\'est dégradé.
   L'Arcep estime que le service de téléphonie fixe d'Orange s'est dégradé. (PERRY MASTROVITO / IMAGE SOURCE / AFP)