Bourges : un collège expérimente l'interdiction des portables

Alors que les députés votent la loi ce 7 juin pour interdire les téléphones portables à l'école et au collège. Certains établissements ont fait ce choix. C'est le cas depuis la rentrée dans un collège de Bourges (Cher).

France 2

La seule sonnerie qui résonne dans ce collège de Bourges (Cher), c'est celle de la récréation. Il n'y a pas un portable dans la cour. Téléphoner, envoyer des sms ou jouer à des jeux vidéos est de l'histoire ancienne. Depuis septembre, les portables y sont bannis et c'est diversement apprécié. "Cette année il y a plus de dialogue, on est plus rassemblés", estime une collégienne. "Quand on a deux heures pour manger c'est un peu long sans téléphone", déplore à l'inverse une autre élève.

"Des élèves plus disponibles pour les apprentissages"

Les portables sont pourtant bien là, mais ils sont dans les cartables. Fabrice Cayrol, le professeur de sciences, qui avait lui aussi réclamé cette mesure, n'y voit que des bénéfices. "J'ai l'impression d'avoir des élèves plus disponibles pour les apprentissages", assure-t-il. Un avis que ne partagent pas les élèves. Pendant la pause, les élèves sont beaucoup plus bruyants et plus inventifs pour s'occuper. En cas d'urgence, ils pourront toujours demander à un enseignant la permission d'utiliser leur téléphone.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une élève utilisant un téléphone portable dans un établissement scolaire, lors d\'une épreuve du baccalauréat. 
Une élève utilisant un téléphone portable dans un établissement scolaire, lors d'une épreuve du baccalauréat.  (DURAND FLORENCE / SIPA)