Débat sur la 5G : "Le sujet sur le terrain, ce n'est pas l'accès à la 5G, mais l'accès à la 3G, au téléphone filaire", estime Matthieu Orphelin

Matthieu Orphelin, député du Maine-et-Loire, écologiste et membre du comité de suivi de la Convention citoyenne, était invité sur France Inter mardi.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Mathieu Orphelin, le 15 décembre 2020, sur France Inter. (FRANCE INTER / RADIO FRANCE)

"Le sujet des gens sur le terrain, ce n’est pas l’accès à la 5G, mais l’accès à la 3G, au téléphone filaire dans les zones rurales", a déclaré mardi 15 décembre sur France Inter Matthieu Orphelin, député du Maine-et-Loire, écologiste et membre du comité de suivi de la Convention citoyenne.

Sur la 5G, jamais je n’ai vu un citoyen d’Angers ou du Maine-et-Loire venir me dire dans la rue "Pressons nous, la 5G, c’est hyper important, ça va améliorer notre vie !" 

Mathieu Orphelin

à France Inter

Matthieu Orphelin estime également qu’Emmanuel Macron aurait dû accepter la proposition de la Convention citoyenne de faire un moratoire autour de la 5G, moratoire également demandé par plusieurs maires de France. "Franchement, un moratoire de quelques mois, est-ce que ça aurait été aussi difficile à accepter ? Emmanuel Macron a eu une formule très limite hier, de dire "oh, le moratoire, comme on est un des derniers pays [à faire la 5G], d’une certaine façon, vous l’avez eu", a t-il dénoncé.

Sur ce sujet, le chef de l’Etat a déclaré lundi, pendant ses échanges avec les membres de la Convention citoyenne, qu’il souhaitait "évaluer le coût environnemental de la 5G", mais s’est prononcé en faveur de cette innovation "sur laquelle on a déjà commencé à prendre du retard."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.