5G : une commune de l'Oise fait de la résistance

Le village de Maysel, dans l'Oise, refuse de voir une antenne 5G transformer son paysage. Deux tiers des habitants ont signé une pétition.

FRANCE 2

Le principal combat d'Hervé Lefez, maire de Maysel (Oise) : empêcher l'installation d'une antenne-relais. Ce petit village de 249 habitants refuse de voir le paysage se transformer. "Ce qui était prévu initialement, c'était l'installation d'une antenne d'une hauteur de 75 mètres qui devait détruire l'intégralité de cette parcelle de terrain et la moitié du terrain de foot, seule air de jeux des enfants dans le village".

Deux tiers des habitants ont signé la pétition contre l'antenne-relais

"Les gens ont choisi d'habiter Maysel parce que le prix de l'immobilier est faible, si demain une antenne de cette hauteur est implantée ici, à coup sûr, il y aura une dépréciation du patrimoine immobilier", explique le maire. Le village préfère donc rester en grande partie en zone blanche. "Les ondes ne sont pas tellement recommandées pour les habitants à côté et puis nous, on est concerné", explique cette riveraine. Deux tiers des habitants ont signé la pétition contre l'antenne-relais. "Le village est fibré, les personnes ont la possibilité de se connecter à la Wifi, on souhaite la téléphonie, mais pas à n'importe quel prix".

Le JT
Les autres sujets du JT
Un smartphone affichant le logo 5G.
Un smartphone affichant le logo 5G. (VOISIN / PHANIE / AFP)