5G : des promesses mais une technologie qui fait débat

Clément Le Goff fait le point sur la 5G sur le plateau du 13 heures. 

France 2

Comme son nom l’indique, la 5G est la 5ème génération de téléphonie mobile. Alors que la 1ère génération ne permettait que de passer des appels, la seconde marque l'arrivée des SMS. La 3ème, dans les années 2000, celle d’Internet. Actuellement, nous utilisons la 4ème génération, via les smartphones. "La promesse de la 5G, c’est de pouvoir télécharger un film en haute définition en une seconde seulement", indique Clément Le Goff. Certains secteurs, comme "le médical, la vidéosurveillance, les maisons intelligentes ou les voitures autonomes" pourraient particulièrement en apprécier l’utilité.

Un déploiement retardé… et des polémiques. 

L’objectif est clair : "tout connecter, partout, tout le temps". En France, son déploiement a été retardé à cause du coronavirus, mais devrait être fait "d’ici la fin de l’année". Les opérateurs doivent au préalable acheter des fréquences, qui seront mises aux enchères à la fin du mois de septembre. Ce volet s’accompagne de polémiques, liées principalement à l’achat des antennes. Il faut pour cela faire appel à des équipementiers, or le plus plébiscité est Huawei, soupçonné d’espionnage par les États-Unis. Enfin, d’autres "s’inquiètent d’éventuelles conséquences sur la santé ou l’environnement". 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un téléphone et une antenne-relais (image d\'illustration)
Un téléphone et une antenne-relais (image d'illustration) (VOISIN / PHANIE / AFP)