Désintox. Si la fraude au paiement sans contact est techniquement possible, elle est peu pratiquée

Publié Mis à jour
Article rédigé par
France Télévisions

Selon un article du Midi Libre publié mi-mai, et repris par de très nombreux médias, c'est la « dernière fraude à la mode » dans le tramway de Montpellier.

C'est le vol parfait, sans violence, et surtout sans contact. Selon un article du Midi Libre publié mi-mai, et repris par de très nombreux médias, la « dernière fraude à la mode » dans le tramway de Montpellier consisterait, pour les escrocs, à coller contre votre sac ou votre poche un terminal de paiement (TPE) dissimulé dans leur propre sac ou manche, afin de débiter votre carte bancaire, à distance et en toute discrétion. Et ce, jusqu'au plafond autorisé par cette technologie, à savoir 50 euros.

Sauf que si cette fraude est techniquement possible, on n'en trouve guère de trace. Interrogé par Désintox, le service communication de la police n'en a enregistré aucune, pas plus que son service spécialisé, la sous-direction de la lutte contre la cybercriminalité.

Même chose du côté de la gendarmerie ou de l'Institut National de la Consommation. « On ne dit pas que ça n’existe pas, car si c’est sur des petites sommes, les gens ne portent peut-être pas plainte, mais de notre côté, nous n’avons relevé aucun signalement », explique ainsi la gendarmerie nationale.

Si cette escroquerie est sans doute beaucoup moins répandue que ce que certains médias affirment, c'est peut-être parce que le dispositif implique l'ouverture d'un compte bancaire en bonne et due forme, vers lequel faire remonter les sommes siphonnées via le terminal de paiement. Et induirait donc la possibilité, pour les enquêteurs, de remonter assez facilement vers l'auteur de l'escroquerie.

En 2019, la fraude à la carte bancaire, qui représentait un total de 470 millions d’euros, restait avant tout le fait de paiements réalisés à distance via internet, suite au vol de la carte ou l'usurpation du numéro.

Retrouvez Désintox du lundi au jeudi, dans l'émission 28 Minutes sur Arte, présentée par Elisabeth Quin.
Sur Facebook : https://www.facebook.com/28minutes/
Sur Twitter : https://twitter.com/artedesintox
Sur YouTube : https://www.youtube.com/user/28minutesARTE
Sur Instagram : https://www.instagram.com/artedesintox/
Sur le site d'Arte : http://28minutes.arte.tv/

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cyberattaques

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.