Arnaques : "Le web est devenu une armurerie à ciel ouvert", assure le co-fondateur de France Vérif

Publié
Arnaques : "Le web est devenu une armurerie à ciel ouvert", assure le co-fondateur de France Vérif
Franceinfo
Article rédigé par
France Télévisions

Fausse promotion, site clone, vol de coordonnées bancaires, Internet est-elle la place de tous les dangers ? Laurent Amar, co-fondateur de France Vérif est invité sur le plateau du 23 Heures pour aborder ce sujet. 

Repérer les cyber-escrocs, lancer des alertes aux consommateurs, c'est le but de la société France Vérif qui a une application et un site internet au même nom. Comment peut-on mettre au point un détecteur d'arnaques ? "Gloire aux chercheurs français issus des meilleures écoles françaises, aux 147 robots et des chercheurs qui se sont donnés beaucoup de mal durant de nombreuses années. Plus de 43 data analystes ont étiqueté des centaines de milliers de sites pour permettre aux intelligences artificielles d'apprendre et pouvoir détecter avec un taux d'efficacité proche de 100% toutes les typologies d'arnaques", rapporte Laurent Amar, co-fondateur de France Vérif. 

26 millions de victimes 

Souvent, la période des soldes d'hiver est une porte ouverte pour les escrocs. 208% de hausse d'escroqueries et d'arnaques en tout genre. "Il y a eu 26 millions de victimes sur 40 millions d'acheteurs l'année dernière. La raison est que le web est devenu une armurerie à ciel ouvert, il est devenu excessivement facile pour des cybercriminels de mettre au point des sites. Un site peut se créer en un après-midi. Un informaticien de niveau assez moyen peut créer un site clone totalement indécelable", ajoute Laurent Amar. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.