VIDEO. Sur Instagram, elle encourage les internautes à aimer leur corps

Pour ElyKilleuse les régimes à répétition, c'est terminé. Aujourd’hui elle est l’ambassadrice du mouvement “body positive“. Elle raconte.

BRUT

Regarder son corps avec bienveillance

Yasmine alias ElyKilleuse défend le "body positive" sur les réseaux sociaux. La jeune femme explique pourquoi il faut regarder son corps avec bienveillance. En effet, avec l’arrivée des vacances à la plage, les injonctions imposées aux femmes pour avoir un corps parfait ne manquent pas. Et cela peut rapidement faire naître des angoisses pour de nombreuses femmes. Sur les réseaux sociaux, Yasmine veut donc mettre un terme à ces diktats et encourager les internautes à accepter les autres tels qu’ils sont mais aussi leur propre corps.

"Aujourd’hui, je me sens mieux dans mon corps en 42 que je ne l’ai été en 36", explique la jeune femme. Mais attention, ElyKilleuse met en garde contre la tendance à croire que le body positive serait un "gros positive". "C’est pour tout le monde, c’est pour tous les corps", assure-t-elle.

Montrer l’envers du décor

L’ambassadrice du "body positive" sur les réseaux sociaux a toutefois mis du temps à en arriver là. Et accepter son corps n’a pas toujours été si simple. La jeune femme a commencé les régimes à l’âge de 12 ans après que sa professeur de gymnastique lui ai dit "tu es trop grosse dans ton justaucorps". "À partir de là, je me suis vue grosse", confie Yasmine.

"Une petite phrase peut tout déclencher", pointe-t-elle. S’en est suivi le fameux "effet yoyo" : perdre du poids pour en reprendre encore plus. De plus, pour garder sa taille 36, Yasmine explique avoir dû "manger de la soupe aux choux tous les soirs". "J’étais une fille frustrée dans ce corps-là", confie Ely Killeuse. "Le seul bonheur que j’avais, c’était de pouvoir faire une photo avec mon petit ventre plat". Ainsi, l’instagrammeuse tient à déconstruire ce mythe du corps de rêve en montrant l’envers du décor.

VIDEO. Sur Instagram, elle encourage les internautes à aimer leur corps 
VIDEO. Sur Instagram, elle encourage les internautes à aimer leur corps  (BRUT)