Réseaux sociaux : Jean Castex veut beaucoup plus de modération

Les réseaux sociaux sont au cœur du drame de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) qui a coûté la vie à Samuel Paty. Vendredi 23 octobre, le Premier ministre, Jean Castex, se rend à Bruxelles (Belgique) pour convaincre la Commission européenne d'agir.

Les réseaux sociaux seront au cœur des discussions vendredi 23 octobre entre Jean Castex, le Premier ministre français, et Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission européenne. Le Premier ministre veut renforcer la régulation de certains propos illicites, illégaux diffusés par les plateformes et rendent plus visibles l'identité de certains auteurs, ceux qui lancent de appels à la haine, à la diffamation ou à la chasse à l'homme avec dans le collimateur certains influenceurs dont les propos deviennent très rapidement viraux.

Bientôt un cadre légal

Dans le cadre de la transparence, les plateformes devront très vite retirer ces propos et surtout permettre l'accès à leurs algorithmes sous peine de sanctions financières. Le règlement européen doit normalement être adopté en décembre prochain et créer un cadre légal.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre JeanCastex, à Nice le 3 octobre (photo d\'illustration).
Le Premier ministre JeanCastex, à Nice le 3 octobre (photo d'illustration). (VALERY HACHE / AFP)