Non, Twitter n'a pas censuré votre nombre d'abonnés (il a seulement fait le ménage)

Au réveil, mardi matin, des utilisateurs ont constaté que leur compte avait été bloqué, d'autres que leur nombre d'abonnés avait nettement diminué. Explications.

Capture d\'écran du compte Twitter de Loïc Prud\'homme, député La France insoumise de Gironde, le 31 juillet 2018.
Capture d'écran du compte Twitter de Loïc Prud'homme, député La France insoumise de Gironde, le 31 juillet 2018. (TWITTER / FRANCEINFO)

Vent de panique chez les utilisateurs de Twitter, mardi 31 juillet. Certains ont constaté que leur nombre d'abonnés avait nettement diminué. Des centaines, parfois des milliers…

D'autres expliquent avoir reçu un e-mail leur annonçant le blocage de leur compte. 

Il n'en fallait pas plus pour que des utilisateurs imaginent une "censure" qui serait liée à leur couleur politique.

Obama et Trump touchés eux aussi

L’explication est en réalité beaucoup plus simple. Sur son blog, Twitter explique vouloir lutter contre les faux comptes, les bots (des comptes non humains) et les comptes dont l’identité n’est pas vérifiée. Depuis plusieurs semaines, une mise à jour visant à bloquer les comptes inactifs est en cours. Objectif : les retirer. Il faut donc s'attendre (encore) à du ménage dans les jours à venir. "Nous sommes convaincus que la justesse et la transparence font de Twitter un service plus fiable pour les conversations publiques", souligne le réseau dans un communiqué.

Il y a quelque temps, les comptes Twitter de Donald Trump et de Barack Obama en ont aussi fait les frais. L'ancien président américain a perdu 400 000 followers, l'actuel 100 000.