Tenue des lycéennes et collégiennes : Valérie Pécresse "adore les crop tops"mais "on ne va pas à l'école pour montrer son nombril"

Réagissant au mouvement #14Septembre lancé par des adolescentes revendiquant le droit de s'habiller comme elles veulent en classe, la président de la région Ile-de-France plaide pour une tenue "qui soit normale".

Lundi dernier 14 septembre 2020, des centaines de lycéennes avaient décidé de porter des tenues jugées provocantes à l’école. Ces jeunes répondaient au mouvement #lundi14septembre, lancé sur les réseaux sociaux, pour dénoncer les discriminations. "L'école ce n'est pas comme on veut. On ne va pas à l'école pour montrer son nombril", a déclaré jeudi 17 septembre sur franceinfo Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France.

"J'adore les crop tops"

"Il y a des jeunes filles qui veulent s'habiller pudiquement, il y a des jeunes filles qui revendiquent de s'habiller de manière plus provocante, il peut y avoir un milieu entre les deux. Aujourd'hui, il faut que l'école nous rassemble et pas qu'elle nous divise", a défendu l'élue de droite.

Valérie Pécresse "adore les crop tops [des petits hauts qui laissent voir le nombril], c'est très mignons les crop tops, mais on ne va pas à l'école pour montrer son nombril. On peut les mettre en dehors de l'école". Pour les minijupes, "chaque jeune fille est capable d'apprécier quelle est la bonne longueur. Donc il y a un juste milieu. Il faut réussir à avoir une tenue qui soit normale et ça c'est du bon sens", a-t-elle insisté.

Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France, invitée de franceinfo, jeudi 17 septembre.
Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France, invitée de franceinfo, jeudi 17 septembre. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)