Un virus sous forme de lien vidéo détecté sur Facebook Messenger

Repéré par la société informatique Kaspersky, le virus se propage à travers l'application de messagerie via un faux lien vidéo. Il peut récupérer des données personnelles à des fins publicitaires. 

Des applications mobiles de réseaux sociaux et de messagerie, dont Facebook Messenger, sur un téléphone portable. 
Des applications mobiles de réseaux sociaux et de messagerie, dont Facebook Messenger, sur un téléphone portable.  (HELMUT FOHRINGER / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

La prudence est de mise pour les utilisateurs de Facebook Messenger, l'application de messagerie du réseau social. Un virus se diffuse actuellement via des faux liens vidéo, rapporte L'Obs. Il est capable d'installer des logiciels malveillants ("malwares") et peut obtenir les données personnelles d'internautes, selon l'hebdomadaire. 

Le chercheur en sécurité David Jacoby, qui travaille pour la société informatique Kaspersky, a été le premier à alerter le public sur ce virus. "Il y a quelques jours, j'ai reçu un message d'une personne avec qui je parle très rarement", explique le chercheur dans une note de blog (en anglais). "J'ai su que c'était quelque chose de suspect." 

Fausses vidéos

Dans sa note, David Jacoby montre le message qu'il a reçu : il s'agit du texte "David Video", accompagné d'un lien bit.ly. Ce lien dirige vers un Google Doc sur lequel l'internaute peut voir une photo issue de sa page Facebook. La page présente un sigle "Play", pour inviter l'utilisateur à cliquer sur ce qui ressemble à une vidéo.

Mais si l'on clique, le virus ouvre une série de sites qui demandent aux internautes d'installer des modules complémentaires. Ces derniers viennent ensuite récupérer les données personnelles des utilisateurs piégés, notamment à des fins publicitaires, précise L'Obs.

L'origine du virus et sa propagation sur Facebook Messenger restent inconnues, précise David Jacoby dans sa note de blog. "L'enquête est toujours en cours", explique-t-il.