Facebook lance de nouveaux outils contre le harcèlement en ligne

Les 2,2 milliards d'utilisateurs pourront par exemple, d'ici "les prochains mois", masquer ou supprimer des commentaires de façon groupée plutôt qu'un par un, comme c'est le cas actuellement.

Un logo Facebook sur un iPhone, le 1er octobre 2018.
Un logo Facebook sur un iPhone, le 1er octobre 2018. (JAAP ARRIENS / NURPHOTO / AFP)

Facebook lance de nouveaux outils destinés à aider les utilisateurs à limiter le harcèlement en ligne, qui touche particulièrement les jeunes, a annoncé le plus gros réseau social du monde dans un post de blog (en anglais), mardi 2 octobre. Ces "outils et programmes" doivent aider les gens "à mieux contrôler les expériences non souhaitées, insultantes ou blessantes".

Première proposition : les 2,2 milliards d'utilisateurs pourront, d'ici "les prochains mois", masquer ou supprimer des commentaires de façon groupée plutôt qu'un par un, comme c'est le cas actuellement. Autre nouveauté, il est désormais possible de signaler à Facebook le harcèlement dont seraient victimes des "amis" qui n'oseraient pas le faire eux-mêmes. Facebook permettra également de faire appel de ses décisions dans les cas de signalement de commentaires relevant de harcèlement. Enfin, la plateforme teste la possibilité pour les usagers de chercher ou de bloquer des termes considérés comme insultants apparaissant dans les commentaires sous leurs publications.

Selon un sondage publié fin septembre, 59% des adolescents américains se disent importunés ou harcelés en ligne et 63% estiment que cela est un problème important pour les jeunes de leur âge.