Affaire Mila : le procès des harceleurs présumés débute jeudi 3 juin

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Affaire Mila : le procès des harceleurs présumés débute jeudi 3 juin
France 3
Article rédigé par
E. Pelletier, T. Cuny, A. D'Abrigeon - France 3
France Télévisions

La jeune Mila va faire face à ses harceleurs présumés pour la première fois. Le procès procès débute jeudi 3 juin. 

Jeudi 3 juin, 13 personnes, âgées de 18 à 35 ans, seront jugées pour avoir participé au harcèlement de Mila. C'est une vidéo, postée en janvier 2020, qui a provoqué un déferlement de haine en ligne. Mila, une lycéenne alors âgée de 17 ans, y tenait des propos très crus, interprétés par certains comme insultants envers l'islam. À la suite de cette vidéo, l'adolescente a reçu plusieurs dizaines de milliers de messages de haine sur les réseaux sociaux. Depuis, Mila vit sous protection policière.

Des menaces de mort 

Selon l'avocat de la jeune femme, ce torrent de haine peut être lourd de conséquences. "Ce n'est pas normal de menacer de mort, de menacer d'égorger, de décapiter, de violer. Ça brise des vies, ça conduit au suicide. Ceux que l'on va juger ne sont pas du tout des individus dangereux, mais c'est ça qui est le plus effrayant. C'est n'importe qui", a déclaré Richard Malka auprès de RTL.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.