Cet article date de plus de neuf ans.

Le "Star Wars Kid" raconte son calvaire

Moqué par les internautes du monde entier en 2003, Ghyslain Raza parle pour la première fois au magazine québecois L'actualité.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Capture d'écran de la vidéo, diffusé sur internet contre son gré, qui a rendu célèbre, Ghyslain Raza, en 2003. (YOUTUBE.COM / FRANCETV INFO)

Dix ans après la vidéo qui l'a rendu célèbre, le "Star Wars Kid" parle. Ghyslain Raza, cet adolescent québécois moqué par les internautes du monde entier pour sa piètre interprétation d'un personnage de Star Wars, raconte mercredi 8 mai son calvaire au magazine L'actualité.

Tout commence avec cette vidéo enregistrée dans le studio de son école de Trois-Rivières, au Québec (Canada). L'adolescent, âgé de 15 ans à l'époque, se lance dans une imitation de Dark Maul, le seigneur sith de Star Wars : la menace fantôme. Armé d'un ramasse-balles de golf, le jeune garçon fouette maladroitement l'air de son faux sabre laser.

Des camarades tombent sur la VHS de sa performance, s'en amusent et décident de la numériser. La vidéo est mise en ligne en 2003. En quelques semaines, elle est visionnée des millions de fois et Ghyslain Raza devient la risée du web. Menacé à l'école et sur internet, il est obligé de changer d'établissement. "Pas un fils au monde ne veut revenir à la maison en disant : 'Papa, maman, savez-vous ce qui est en train de m’arriver ? La planète entière rit de moi", explique-t-il à l'évocation de ce souvenir douloureux.

S'il a accepté de parler aujourd'hui, c'est parce que les récents cas de cyberharcèlement, qui ont notamment contduit au suicide d'une lycéenne canadienne, l'ont choqué. "L'intimidation, on y survit, témoigne le diplômé de l'université de McGill (Montréal). Il faut apprendre à surmonter l’obstacle et continuer à avancer. Ça peut être d’un pouce, mais l’important, c’est d’avancer." Dix ans après, le "Star Wars Kid" s'est remis de ce traumatisme. Diplômé en droit de la prestigieuse université McGill, il entame à la rentrée une maîtrise sur l'histoire du droit québécois.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tech / Web

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.