Le prix Nobel de Chimie 2010 récompense un trio américano-japonais pour leurs travaux dans la lutte contre le cancer

L'Américain Richard Heck, 79 ans, et les Japonais Ei-ichi Negishi, 75 ans et Akira Suzuki, 80 ans ont inventé l"un des outils les plus sophistiqués" de la chimie, "un outil dans la recherche d'une nouvelle médecine": le "couplage croisé catalysé au palladium".

De gauche à droite, les portraits de l\'Américain F. Heck, et des Japonais Ei-ichi Negishi et Akira Suzuki.
De gauche à droite, les portraits de l'Américain F. Heck, et des Japonais Ei-ichi Negishi et Akira Suzuki. (AFP HOTO / SCANPIX / JANERIK HENRIKSSON)

L'Américain Richard Heck, 79 ans, et les Japonais Ei-ichi Negishi, 75 ans et Akira Suzuki, 80 ans ont inventé l"un des outils les plus sophistiqués" de la chimie, "un outil dans la recherche d'une nouvelle médecine": le "couplage croisé catalysé au palladium".

Cette réaction chimique est utilisée "dans la recherche ainsi que dans la production pharmaceutique et de molécules utilisées dans l'industrie électronique", précise le comité.

"L'humanité veut de nouveaux médicaments pour soigner le cancer ou stopper les effets dévastateurs de virus mortels sur le corps humain, explique le comité. L'industrie électronique recherche des substances émettrices de lumière et l'industrie agricole veut des substances capables de protéger les récoltes."

Le prix Nobel de Chimie 2010 récompense "un outil qui a amélioré la capacité des chimistes à satisfaire tous ces voeux de façon très efficace: le couplage croisé catalysé au palladium".

Le professeur Heck est né en 1931 à Springfield (USA). Il a obtenu son doctorat en 1954 à l'Université de Californie-Los Angeles (UCLA) et il est actuellement professeur émérite à l'Université du Delaware (USA).

Ei-ichi Negishi est né en 1935 à Changchun (Japon mais actuellement en Chine). Il a obtenu son doctorat en 1963 à l'Université de Pennsylvanie (USA). Il est professeur de chimie à l'Université Purdue (USA).

Akira Suzuki est né en 1930 à Mukawa (Japon). Il a été diplômé en 1959 à l'Université d'Hokkaido (Japon) dont il est désormais professeur émérite.