Cet article date de plus de huit ans.

YouTube lance treize chaînes de télévision en France

La plate-forme de diffusion de vidéos en ligne a annoncé aujourd'hui le lancement en Europe de soixante nouvelles chaînes, dont treize en France. Au menu, des contenus pour le grand public, plutôt courts, réalisés avec des moyens professionnels.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Christophe Morin/IP3 Maxppp)

Avec quatre milliards de vidéos vues par jour et soixante
chaines de télévision déjà lancées aux Etats- Unis, le site de partage de vidéos
racheté par Google en 2006
avait déjà presque tout d'un grand média. Il
conforte aujourd'hui cette position grâce à treize nouvelles chaînes disponibles en français, avec des contenus spécialement conçus pour le format web, réalisés avec des
moyens professionnels, et des équipes dédiées. De la télévisons en ligne à la
demande, en somme, proposée par les producteurs partenaires dont YouTube diffuse
les contenus.

Pas d'intervention de YouTube dans les contenus

Divertissement, santé, famille, culture, people ou cuisine
devraient être les thèmes des chaines mises en ligne par les producteurs associés
à YouTube, qui se cantonnera à un rôle de diffuseur sans intervenir dans les
contenus éditoriaux. Parmi ces producteurs, des géants comme Endemol France,
Groupe Auféminin, Euronews ou Capa prod.

500.000 à un million d'euros pour 20h de programme par an

A chaque producteur sa thématique : Doctissimo Play, la
chaine du groupe Lagardère Active propriétaire du site Doctissimo, se veut par
exemple "chaîne bien-être et santé de toutes les femmes".  "Il y aura des magazines, des plateaux,
des reportages mais aussi une série autour de la grossesse pour dédramatiser l'accouchement.
Chez nous, les formats seront très courts, maximum 8 minutes, et on espère
créer des rendez-vous réguliers
", explique Valérie Brouchoud, la
présidente de Doctissimo. En moyenne, ces producteurs partenaires devraient
recevoir de Google une enveloppe de 500.000 à  1 million d'euros, pour créer 20 heures de
programmes par an. A l'échelle des moyens du web, c'est considérable.

YouTube change la donne

Sur le marché de l'audiovisuel, la donne pourrait bientôt changer et la télévision traditionnelle être contrainte à restructurer son offre. Le succès des chaînes déjà lancées Outre-Atlantique en témoigne : la chaîne musicale confiée à
Madonna peut s'ennorgueillir de 250 millions de vidéos vues. C'est vingt-cinq fois ce que peut théoriquement rassembler comme téléspectateurs un programme de télévision traditionnel.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.