Voyages, recherches, e-mails supprimés... Un internaute a fouillé dans les données conservées par Google (et le résultat est effrayant)

Un internaute a téléchargé un fichier de plusieurs gigaoctets contenant toutes les informations que le moteur de recherche a récoltées sur lui et a décrit, sur Twitter, tout ce qu'il a retrouvé.

Photo d\'illsutration : Un internaute a relevé toutes les données sur Google détenait sur lui, le 24 mars 2018 sur Twitter.
Photo d'illsutration : Un internaute a relevé toutes les données sur Google détenait sur lui, le 24 mars 2018 sur Twitter. (JAAP ARRIENS / NURPHOTO / AFP)

Depuis que la société Cambridge Analytica a été accusée d'avoir exploité les données de 50 millions d'utilisateurs de Facebook, de nombreux internautes s'inquiètent de la quantité d'informations personnelles que stocke le réseau social. Mais ce n'est rien à côté de ce qu'amasse le géant du web Google. Samedi 24 mars, un utilisateur de Twitter, Dylan Curran, a alerté sur les multiples informations que la firme américaine détient "sans que vous ne vous en rendiez compte".

"Google permet de télécharger toutes les données qu'il a sur vous. J'ai fait la demande et le dossier que j'ai reçu fait 5,5 gigaoctets", raconte Dylan Curran. Dans une série de tweets, il détaille ce qu'il y a trouvé. Voici donc ce que Google sait de vous.

Les lieux dans lesquels vous êtes allés

Vous activez souvent votre géolocalisation pour vous diriger d'un lieu vers un autre grâce à Google Maps ? La société stocke toutes les destinations que vous avez entrées dans son application. En suivant ce lien, une fois connecté à votre compte, vous pouvez d'ailleurs découvrir les lieux dans lesquels vous vous êtes rendus, et en cliquant sur chaque emplacement, Google vous rappelle à quel moment vous y étiez et comment vous y êtes allés.

Dans mon cas, Google a placé sur une carte plusieurs points dans Paris, ainsi que dans des villes que j'ai récemment (ou moins récemment) visitées : Toulon, Angers, Londres... Mais pas de panique, vous pouvez supprimer ces données en cliquant ici et désactiver complètement la géolocalisation ici.

Google stocke les lieux dans lesquels vous vous êtes rendus.
Google stocke les lieux dans lesquels vous vous êtes rendus. (GOOGLE MAPS)

L'intégralité des sites que vous avez visités

"Redécouvrez les contenus que vous avez recherchés, lus ou regardés via les services Google", annonce la société lorsqu'on se rend dans "Mon activité". Dans cette rubrique, vous pouvez par exemple trouver toutes les recherches que vous avez effectuées sur le moteur de recherche. "Google stocke l'historique de tous vos appareils sur une base de données séparée. Même si vous supprimez votre historique sur un téléphone, Google garde quand même tout [par ici], jusqu'à ce que vous décidiez de tout supprimer", explique Dylan Curran. Il raconte ainsi avoir retrouvé 90 000 recherches dans son historique.

Pour ma part, la rubrique répertorie entre autres tout ce que j'ai recherché via mon assistant vocal Google Home (comme l'alarme pour la fin de cuisson de mon plat, par exemple).

Dans la rubrique \"Mon activité\", google stocke toutes les interractions avec ses services, comme ici avec l\'assistant vocal Google Home.
Dans la rubrique "Mon activité", google stocke toutes les interractions avec ses services, comme ici avec l'assistant vocal Google Home. (GOOGLE)

Vos centres d'intérêt (selon Google)

Votre âge, votre sexe, les sujets qui vous intéressent... Afin d'"améliorer la pertinence des annonces qui s'affichent lorsque vous utilisez" Google, ce dernier a généré votre "profil commercial". Ainsi, si le moteur de recherche a compris que vous vous intéressiez aux bandes dessinées, des publicités ciblées s'afficheront lors de vos navigations.

Dans mon profil, je découvre ainsi que Google connaît mon intérêt pour la musique et l'actualité. Petite erreur cependant : je ne me sens pas particulièrement concernée par les "marchés commerciaux et industriels". "Vos informations personnelles ne sont pas transmises à nos partenaires, sauf à votre demande. Elles ne sont en aucun cas vendues", assure la firme. Là aussi, vous pouvez désactiver cette personnalisation.

Google génère, en fonction de votre activité, un profil pour mieux cibler les publicités qui s\'affichent sur vos écrans.
Google génère, en fonction de votre activité, un profil pour mieux cibler les publicités qui s'affichent sur vos écrans. (GOOGLE)

Les vidéos que vous avez regardées

"Ils savent si vous allez devenir parent, si vous êtes plutôt conservateur ou progressiste, si vous êtes juif, chrétien ou musulman ou encore si vous vous sentez déprimé", note Dylan Curran. Comment ? A travers votre historique YouTube, bien sûr. Vidéos de petits chats, conseils beauté ou sketch humoristique... Google a en mémoire toutes les séquences que vous avez regardées via son service de vidéos en ligne.

Les évènements auxquels vous avez assisté

Si vous utilisez Calendar, le service d'agenda proposé l'entreprise américaine, cette dernière se souvient de tous les évènements auxquels vous avez participé. "Voici mon Google Calendar. Il montre tous les évènements que j'ai ajoutés, que j'y sois allé ou pas, ainsi que l'heure à laquelle je m'y suis rendu", écrit sur Twitter Dylan Curran, qui ajoute une capture d'écran du fichier en question, concernant un entretien d'embauche qu'il aurait passé pour obtenir un travail dans le marketing.

Tous les documents que vous avez stockés sur votre "Drive" (même ceux que vous avez supprimés)

Dylan Curran cite encore les documents qu'il a stockés sur Google Drive. Jusque-là, rien d'anormal, étant donné qu'ils y ont été volontairement placés. Mais lorsqu'il a fait la demande de télécharger tout ce que Google possédait sur lui, il a découvert des documents qu'il avait "explicitement supprimés" comme son CV, son budget mensuel, etc.

Et encore plein d'autres informations...

E-mails envoyés ou reçus (même supprimés), foulées enregistrées, séances de yoga, photos prises avec un téléphone et placées sur Google Photo, articles achetés, etc. En téléchargeant le dossier de données que Google avait récolté sur lui via ce lien, Dylan Curran a découvert encore de nombreuses informations qu'il avait livrées au géant du web. "Je suis probablement sur une liste de personnes recherchées par le FBI maintenant alors, si je meurs dans les prochains mois : ce n'était pas un accident mais un coup monté", s'amuse-t-il. Alors, prêts à vous plonger dans tous vos faits et gestes de ces dernières années ?