Publicité sur les moteurs de recherche : l'Autorité de la concurrence condamne Google à 150 millions d'euros d'amende en France pour "abus de position dominante"

C'est la première fois que l'instance française sanctionne le géant américain du numérique. Ce dernier a déjà annoncé qu'il allait faire appel de cette amende.

Les icônes de Google et Facebook sur une tablette, le 28 août 2019, à Lille.
Les icônes de Google et Facebook sur une tablette, le 28 août 2019, à Lille. (DENIS CHARLET / AFP)

Google va devoir mettre la main à la poche. L'Autorité de la concurrence a condamné le géant américain à une amende de 150 millions d'euros, vendredi 20 décembre. Elle lui reproche "un abus de position dominante" sur le marché de la publicité en ligne. "L'Autorité sanctionne Google pour avoir abusé de la position dominante qu'elle détient sur le marché de la publicité liée aux recherches, en adoptant des règles de fonctionnement de sa plateforme publicitaire Google Ads opaques et difficilement compréhensibles et en les appliquant de manière inéquitable et aléatoire", peut-on lire dans le communiqué.

L'instance française enjoint à Google de clarifier les règles de fonctionnement de sa plateforme publicitaire Google Ads ainsi que les procédures de suspension des comptes, qui lui permet d'exclure tel ou tel site. C'est la première fois que l'Autorité de la concurrence française sanctionne le groupe américain. Ce dernier a déjà annoncé qu'il allait faire appel de cette amende.