Google poursuivi pour abus de position dominante par l'Europe

Le géant de l'Internet, qui est une des entreprises les plus puissantes au monde, est attaqué par l'Union européenne pour abus de position dominante.

France 2

Bruxelles semble engager un bras de fer économique et politique avec l'une des entreprises les plus puissantes au monde. En effet, l'Union européenne attaque Google pour abus de position dominante. "À travers son moteur de recherche, Google favorise artificiellement son propre comparateur de prix et cela constitue un abus", explique Margrethe Vestager, commissaire européenne à la Concurrence.

Si vous cherchez par exemple à acheter une table en bois, Google vous propose en priorité de cliquer sur sa propre boutique virtuelle. Une boutique qui lui rapporte gros, puisque certains de ses vendeurs rémunèrent largement le géant de l'Internet. C'est ce point-là que vise Bruxelles.

Le groupe risque une amende de 6 milliards d'euros

En Europe, 80% des internautes utilisent Google, autant de clients potentiels pour l'entreprise, qui ne fait pas son travail de moteur de recherche, selon la commission.
Si le groupe américain est condamné pour atteinte à la concurrence, il risque une amende de 6 milliards d'euros.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le logo de Google à son siège de Bruxelles (Belgique), le 23 mars 2010.
Le logo de Google à son siège de Bruxelles (Belgique), le 23 mars 2010. (VIRGINIA MAYO / AP / SIPA)