Un ex-dirigeant d'Apple condamné à la prison pour avoir vendu les secrets de fabrication de l'iPhone

L'ancien responsable de la marque à la pomme a, en outre, écopé d'une amende de 4,5 millions de dollars.

Des clients attendent devant un Apple Store à Shanghai, en Chine, le 17 octobre 2014.
Des clients attendent devant un Apple Store à Shanghai, en Chine, le 17 octobre 2014. (HU YAN / IMAGINECHINA / AFP)

Trahir la marque à la pomme lui vaut quelques pépins. Paul Devine, un ancien dirigeant d'Apple, a été condamné à un an de prison et 4,5 millions de dollars (3,6 millions d'euros) d'amende pour avoir vendu les secrets de fabrication de l'iPhone, rapporte Mashable (en anglais), dimanche 7 décembre. 

Une "tolérance zéro pour les comportements malhonnêtes"

L'ancien responsable des fournisseurs, qui plaidait coupable depuis trois ans pour fraude, conspiration et blanchiment d'argent, risquait jusqu'à vingt ans de prison. Il avait été arrêté en 2010 après avoir accumulé 2,3 millions de dollars durant ses cinq ans à la tête d'Apple, selon Business Insider (en anglais). Un petit pactole que Paul Devine avait récolté en vendant des informations confidentielles aux fournisseurs et fabricants de la marque à la pomme, leur permettant de négocier de meilleurs accords.

Après son arrestation, un porte-parole d'Apple avait déclaré que la société s'engageait à respecter "les plus hauts standards d'éthique" et qu'elle avait "une tolérance zéro pour les comportements malhonnêtes, à l'intérieur ou à l'extérieur de la compagnie", rappelle Silicon Republic (en anglais). Une menace que les employés d'Apple ne risquent pas d'oublier après la condamnation de Paul Devine.