Apple interdit son magasin d'applications à l'éditeur du jeu vidéo "Fortnite"

Les deux sociétés s'affrontent depuis deux semaines dans les tribunaux et dans la presse.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un jouer de "Fortnite" sur son smartphone à Los Angeles (Californie), le 14 août 2020. (CHRIS DELMAS / AFP)

Nouvel épisode dans le conflit entre Apple et Epic Games. L'éditeur du jeu vidéo "Fortnite" ne peut désormais plus concevoir d'applications pour les utilisateurs d'iPhone et autres appareils d'Apple : le géant de l'électronique et des technologies a fermé son compte vendredi 28 août, après avoir déjà banni l'application du célèbre jeu de tir et de survie.

Les deux sociétés s'affrontent depuis deux semaines dans les tribunaux et dans la presse sur la commission qu'Apple prélève sur les achats des consommateurs via l'App Store, son incontournable plateforme de téléchargement d'applications sur les appareils de la marque.

Une commission de 30% sur les transactions des utilisateurs

Lundi, une juge californienne avait décidé qu'Apple ne pouvait pas exclure Epic Games de son programme pour les développeurs, mais lui avait donné raison sur le retrait du jeu vidéo de l'App Store.

Les développeurs doivent payer aux plateformes de téléchargement des applis une commission de 30% sur les transactions des utilisateurs. Mais Epic Games a installé un mode de paiement alternatif, qui permet aux joueurs d'économiser de l'argent en contournant les systèmes intégrés par défaut, et obligatoires.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.