Cet article date de plus de deux ans.

Territoire de Belfort : la justice annule un permis de construire délivré pour Amazon

L'entreprise n'a pas présenté de mesure visant à compenser l'impact environnemental de son installation, a justifié le tribunal.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
Le tribunal administratif de Besançon a annulé, le 31 mars 2022, le permis de construire accordé à un projet d'entrepôt à Fontaine, dans le Territoire-de-Belfort. (JAKUB PORZYCKI / NURPHOTO / AFP)

Une victoire pour les écologistes. Le tribunal administratif de Besançon a annulé, dans un jugement rendu jeudi 31 mars, le permis de construire et l'autorisation environnementale accordés à un projet d'entrepôt de 76 000 mètres carrés pour Amazon à Fontaine, dans le Territoire-de-Belfort.

Le tribunal avait été saisi par les associations écologistes Les Amis de la Terre et France Nature Environnement, qui contestaient l'implantation de ce bâtiment de 360 mètres de long et 175 mètres de large, et deux cours pour les camions.

Une plateforme de logistique déjà installée

Le tribunal justifie sa décision par le fait que le dossier présenté pour solliciter le permis de construire et l'autorisation environnementale ne contenait "aucune mesure de compensation de la disparition de la zone humide impactée par le projet".

Sur la même "Zone d'aménagement concertée (ZAC) de l'Aéropoarc" de la commune de Fontaine, dans l'agglomération de Belfort, une autre plateforme logistique Amazon de 10 000 mètres carrés a toutefois déjà vu le jour. Cette base fait circuler "400 véhicules style van sur les routes du Grand Est et de Bourgogne-Franche-Comté", explique le maire de Fontaine, Pierre Fietier. "Ils sont alimentés par des camions qui viennent la nuit apporter les colis".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.