Bordeaux : pénurie de logements étudiants

Le logement prend de plus en plus de place dans le budget des étudiants, environ 54% des dépenses mensuelles. En cause : la hausse des prix de l'immobilier, mais aussi le choix fait par certains propriétaires de mettre leur bien sur des plateformes comme Airbnb.

Pauline est étudiante en école de commerce à Bordeaux, mais malgré ses recherches, elle ne trouve pas d'appartement. L'agglomération bordelaise compte près de 80 000 étudiants pour 15 000 logements universitaires seulement. Problème : la quête d'un appartement est rendue encore plus difficile à cause de la plateforme Airbnb qui assèche le marché.

Des locations encadrées

"On voit qu'il y a 6 750 logements qui sont dédiés à Airbnb. Énormément de biens de petite surface disparaissent du parc de logements traditionnels", analyse Matthieu Rouveyre, fondateur de l'observatoire Airbnb. Face à cette pénurie, la mairie tente d'encadrer ce type de locations. Depuis le 1er mars, les loueurs bordelais doivent s'enregistrer et ne peuvent mettre à disposition leur bien sur les plateformes plus de 120 jours par an.

Le JT
Les autres sujets du JT
À Bordeaux, en Gironde, les agences louent dans les 48 heures suivant le poste de l\'annonce sur internet. (Photo d\'illustration)
À Bordeaux, en Gironde, les agences louent dans les 48 heures suivant le poste de l'annonce sur internet. (Photo d'illustration) (RADIO FRANCE)