Cet article date de plus de six ans.

Haute-Saône : le corps carbonisé retrouvé est bien celui d'Alexia Daval, la joggeuse disparue samedi

Le procureur de la République l'a annoncé dans un communiqué. 

Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Une enquête pour "disparition inquiétante" a été lancée à Gray-la-Ville pour tenter de retrouver cette femme de 29 ans (GENDARMERIE DE LA HAUTE SAONE / FACEBOOK)

L'ADN a permis d'identifier la victime. Le corps carbonisé retrouvé lundi 30 octobre sur la commune d'Esmoulins est bien celui d'Alexia Daval, la joggeuse de 29 ans disparue depuis samedi, en Haute-Saône, a annoncé le procureur de la République Emmanuel Dupic, mercredi 1er novembre. 

"Les constatations réalisées sur le corps, dans la scène de crime, par les techniciens en identification criminelle, ont été adressées dès hier à un laboratoire de police technique et scientifique. Leur exploitation ADN confirme que le cadavre découvert est bien celui d'Alexia Daval, la joggeuse disparue à Gray", a indiqué le communiqué.

Partie faire son footing samedi matin

Alexia Daval était partie sans son téléphone portable vers 9 heures samedi matin sur les bords de Saône dans le secteur de Gray-la-Ville pour faire son footing, qui dure habituellement une quarantaine de minutes. Son mari, ne la voyant pas revenir, avait alerté la gendarmerie.

Lundi, "un corps a été découvert dans un bois assez isolé", avait annoncé le procureur de la République. "Il a été volontairement brulé par l'auteur des faits (...)", avait-il indiqué, ajoutant qu'il était  "trop tôt pour affirmer qu'il s'(agit) bien d'Alexia".

Mardi soir, aucun suspect n'avait été identifié, ont indiqué à l'AFP des sources concordantes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.