Gouvernement : un manque de fermeté ?

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 06/11/2013Durée : 00h49

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Le gouvernement répond par la fermeté. Certains ministres dénoncent un chantage. A droite, on affirme que l'exécutif a manqué de poigne. Il n'y a pas eu d'interpellations, ni après les destructions de portiques ni lors des manifestations.

Depuis plusieurs jours, les bonnets rouges manifestent contre l'écotaxe. Hier, ils ont lancé un ultimatum au gouvernement. Réponse ferme ce matin.

Il n'y a pas d'ultimatum. Ce n'est pas une bonne méthode. La bonne méthode, c'est de se mettre autour de la table.

Apres de violentes manifestations, le Premier minsitre a déjà suspendu l'écotaxe. Mais cela n'a calmé ni les inquiétudes ni la violence. Pour l'opposition, le gouvernement manque de fermeté.

Plus personne ne sait qui est le chef. En fait, plus personne ne considère qu'il y a un chef. Chacun considère que sa revendication est légitime, qu'elle soit régionale, communautaire, corporatiste.

Le principe en tant que Premier ministre c'est de tenir bon. Or il y a eu des reculades, c'est un très mauvais signal envoyé.

A l'intérieur du gouvernement, les Verts contestent l'autorité. Pourquoi les casseurs de portiques ne sont pas interpellés.

Il n'y a aucune convocation par la police ou la justice des auteurs des ces actes, alors qu'ils sont inacceptables et très violents. réaffirme sa méthode.

La démarche du gouvernement est la meilleure : le dialogue.

Dialoguer pour ne pas céder: le gouvernement ne semble plus avoir d'alternative.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==