Gaza : une accalmie de quelques heures

a revoir

Présenté parMarie Drucker

Diffusé le 26/07/2014Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Des ombres s'y aventurent, avant c'était leur maison. Comme après un tremblement de terre, les habitants errent dans les décombres à la recherche d'objets familier, fouillant effarés, presque incrédules.

J'ai le coeur brisé. J'ai mis toute ma vie à construire cette maison.

Bouteilles de gaz, couvertures, quelques biens, chacun cherche à emporter ce qui peut l'être, à pied ou à bord de voitures défoncées. Prêt d'un obus auquel personne ne prête attention, des voisins ont rassemblé trois balluchons et une valise sans trop savoir ce qu'ils ont mis dedans.

On est sans abri maintenant. On dort dans un parc. On est venus chercher des petites choses. Une bouteille de gaz pour cuisiner. Ma maison détruite est la-bas.

Ils avaient entendu le fracas des bombes mais l'ampleur de la destruction les saisit.

C'est horrible. Une catastrophe. Nous n'avons plus de.

Transporté dans une couverture, un corps sorti des gravats. L'odeur est pestilentielle, plus de 85 corps ont déjà été dégagés. Parfois, les secouristes repartent, impuissants. Faute de grue, ils laisseront des corps piégés sous les décombres. Pour l'armée israélienne, c'était un fief du Hamas avec des tunnels et des caves. 20.000 Palestiniens sont aujourd'hui sans logement. C'est la première fois que l'armée israélienne inflige de telles destructions à la bande de Gaza. Il est encore difficile de comprendre Ie le coup porté aux combattants du Hamas. Mais le prix payé par les civils est élevé.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==