Gaujac : le ravitaillement dans un village inondé

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 29/01/2014Durée : 00h48

Les candidats ont jusqu'au 6 mars pour boucler leur liste.

Ftevenons sur ces intempéries avec ce reportage qui vient de nous parvenir. Globalement, la décrue s'amorce. Mais dans certaines zones, on a du mal à y croire. La Garonne est encore en crue, notamment dans la région de Gaujac dans le Lot et Garonne. Une partie du village se retrouve entourée d'eau, comme une île.

8h30, il fait jour, ces bénévoles peut passer à l'action. Ils embarquent sur la Garonne en crue.

Tu peux passer dans les peupliers. Y a plus la digue, tu peux passer.

Les barques naviguent sur des berges ensevelies. Ici, un champ de maïs. Le paysage ne ressemble plus à rien.

Ce qui est gênant, c'est ça.

Dans cette forêt de peupliers, progresser n'est pas aisée. 20 min plus tard, on aperçoit sur la berge des villageois dont les maisons ont été encerclées par l'eau. Certains partent au travail, d'autres au collège.

Qui c'est qu'a les gilets.

Tous arriveront en retard.

Qu'est-ce qu'ils disent les profs.

Ils comprennent qu'on peut pas arriver à l'heure.

Il y en a encore pour deux jours avant de retrouver la circulation par la route. C'est exceptionnel.

Il y a ici de 1 à 2 m d'eau mais la décrue de la Garonne est lente. Les voyages en barque sont permanents depuis 4 jours.

Mais l'aventure finit par lasser.

On est un peu habitués, mais ça fait quand même un peu long. Un jour ça va, mais quatre, ça devient un peu plong.

La journée de travail peut commencer. Il est 10 H. Les sauveteurs restent mobilisés.

Vous restez à disposition des gens.

Oui, on est prévus par le plan de sauvegarde la mairie qui met des hommes à disposition pour rendre service toute la journée.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==