Cet article date de plus de cinq ans.

Voiture suspecte à Paris, l'enquête se poursuit

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Voiture suspecte à Paris, l'enquête se poursuit
France 3
Article rédigé par
France Télévisions
Après la découverte de bonbonnes de gaz près de la cathédrale Notre-Dame de Paris, l'enquête se poursuit. Un deuxième couple a été arrêté à Montargis (Loiret).
Qui a abandonné ce véhicule près de Notre-Dame ce week-end ? La fille du propriétaire est toujours recherchée. Âgée de 19 ans, elle a un profil inquiétant. Elle est radicalisée et connue par les services de renseignements pour ses velléités de départs en Syrie.
La voiture, une Berline, qui contenait six bonbonnes de gaz, dont cinq pleines a été abandonnée dans la nuit de samedi à dimanche dans un quartier proche de la basilique Notre-Dame-de-Paris, également proche de la préfecture de police. Inquiet de la présence de ce véhicule sans plaques d'immatriculation et feux de détresse allumés,les employés d'un bar proche ont donné l'alerte.

Déterminer s'il y avait projet d'attentat

Aucun dispositif de mise à feu n'était relié aux bonbonnes de gaz, le véhicule né ne présentait donc pas de danger immédiat. Mais le parquet antiterroriste a décidé de se saisir de l'affaire. Un couple qui serait en lien avec la fille du propriétaire a été interpellé sur une aire d'autoroute près d'Orange avant-hier. Un deuxième couple a été interpellé cette nuit à proximité de Montargis (Loiret). Les enquêteurs doivent encore déterminer s'il y avait ou non projet d'attentats.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.