VIDEO. Qui succédera à Thierry Lepaon à la tête de la CGT ?

L'élection du nouveau numéro un de la CGT prendra plus de temps que prévu. Une équipe de France 2 fait le point sur la situation

FRANCE 2

Ce mardi 13 janvier, l'atmosphère était tendue au siège de la CGT à Montreuil en Seine-Saint-Denis. Une cinquantaine de militants ont manifesté alors que le parlement devait désigner le successeur de Thierry Lepaon. Ils veulent un changement radical de la direction. "On est venu dire que ce n'est pas normal que l'équipe de Thierry Lepaon décide encore ce qu'il y a à faire là-dedans. Ils ont fait assez de dégâts, il faut qu'ils partent", explique au micro de France 2, un militant.

Deux nouveaux noms circulent

Le scénario avait pourtant déjà été écrit. Le successeur de Thierry Lepaon devait faire partie de son entourage. Philippe Martinez, numéro un de la fédération de la métallurgie était en pole position pour lui succéder. Mais sa proximité avec Thierry Lepaon nuit à sa candidature. Les deux fédérations les plus puissantes de la CGT affirment déjà ne pas vouloir voter pour lui. De nouveaux noms circulent désormais parmi lesquels : Gilbert Garrel, leader des cheminots et Baptiste Talbot, patron de la fédération des services publics.
Le parlement de la CGT pourrait décider de ne rien trancher avant le mois prochain.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un gréviste de la CGT-Cheminots, le 17 juin 2014 à Toulouse (Haute-Garonne).
Un gréviste de la CGT-Cheminots, le 17 juin 2014 à Toulouse (Haute-Garonne). (ERIC CABANIS / AFP)