VIDEO. Nord : la lutte acharnée de parents d'élèves contre des antennes-relais

Les habitants de Rexpoëde se battent depuis six ans pour faire appliquer le principe de précaution et faire déplacer ces antennes. Ils craignent pour la santé de leurs enfants.

Franec 3 Nord-Pas-de-Calais

Les autorités sanitaires régionales ont tenu une réunion publique avec la population de Rexpoëde (Nord), mercredi 22 mai, en réponse à la mobilisation de parents d’élèves contre plusieurs antennes-relais implantées près de l'école Victor-Hugo. Les habitants de cette petite commune se battent depuis six ans pour faire déplacer ces antennes, qu'ils jugent dangereuses pour la santé de leurs enfants. Deux enfants du village ont été victimes de cancer ces dernières années. L'un est en rémission, mais une fillette de 5 ans est morte en 2009.

"Il faut que les gens prennent conscience de la gravité de la chose, c'est la santé de nos enfants qui est mise en jeu", affirme une mère devant la caméra de France 3. Une quarantaine de parents ont assisté à cette réunion. Ils se demandent ce que coûte aux opérateurs de déplacer une antenne-relais dans un endroit neutre. Aucune réponse concrète n'est sortie de la rencontre : "On se renvoie la balle l'un l'autre, c'est une histoire de gros sous et puis c'est tout", lâche une habitante à la sortie de la réunion.

capture d\'écran, mai - 22 mai 2013 l\'école Victor Hugo du village de Rexpoëde (Nord) 
capture d'écran, mai - 22 mai 2013 l'école Victor Hugo du village de Rexpoëde (Nord)  (FRANEC 3 NORD-PAS-DE-CALAIS / FR4ANCETV INFO )