VIDEO. Les migrants de Calais victimes de violences policières ?

L'association Human Rights Watch dénonce des violences policières contre les migrants de Calais.

France 3

Dans un rapport, l'ONG Human Rights Watch accuse la police à Calais de violences contre des migrants. En effet, plusieurs d'entre eux dénoncent des passages à tabac qu'ils estiment injustifiés, présise une équipe de France 3.

"Sans aucune raison, sans que je gêne personne, des policiers sont sortis de leur voiture. Leur matraque m'a frappé le nez et puis un policier m'a frappé aux jambes plusieurs fois", déplore Salamou, originaire d'Érythrée.

"Je suis tombé dans un trou"

"Un policier m'a frappé dans le dos. J'ai eu peur. J'ai couru et je suis tombé dans un trou", affirme Mohammad, un autre migrant.

Mais pour les policiers, il n'y a pas de preuves. "C'est bien marqué là, Human Rights n'a pas pu montrer la cause de sa blessure", souffle Gilles Debove, le rapport dans les mains. "Jusqu'à l'heure d'aujourd'hui, on a très peu de dépôts de plaintes", ajoute le policier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des migrants attendent une distribution de nourriture à Calais (Pas-de-Calais), le 15 janvier 2015.
Des migrants attendent une distribution de nourriture à Calais (Pas-de-Calais), le 15 janvier 2015. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)