Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Le calme est venu à la gare de l'Est après la pagaille de mercredi

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Carla Carrasqueira - France 3 Ile-de-France
Article rédigé par
France Télévisions

Les voyageurs ont connu une journée noire mercredi à la gare de l'Est, à Paris. Une série d'incidents a conduit à une gigantesque pagaille sur le réseau ferroviaire et les usagers ont dû patienter plusieurs heures avant de prendre leur train.

FRANCE - Des perturbations à la SNCF ont été enregistrées mercredi 24 octobre au soir après l'appel à la grève lancé par les syndicats de l'entreprise publique. Les voyageurs ont connu une journée noire à la gare de l'Est, à Paris, une série d'incidents ayant conduit à une gigantesque pagaille sur le réseau ferroviaire. Les usagers ont dû patienter plusieurs heures avant de pouvoir prendre leur train.

Jeudi, comme anticipé par la direction, six à sept TGV sur dix et deux TER sur trois circulaient, mais la situation était calme dans la majorité des gares. A la gare Montparnasse, à Paris, les voyageurs étaient parfois en colère, parfois résignés, comme l'ont constaté les journalistes de France 2 dans la matinée. La grève, qui tombe juste avant les vacances scolaires de la Toussaint, a été lancée par les quatre syndicats représentatifs (CGT, Unsa, SUD-Rail et CFDT). Environ 23% des agents ont répondu à l'appel des organisations syndicales d'après le comptage de la direction, près de 30% selon les syndicats.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.