Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Intempéries en Bretagne : Quimperlé redoute les nouvelles grandes marées

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Article rédigé par
France Télévisions

La Laïta, petit fleuve côtier qui traverse la commune du Finistère, est passée jeudi en vigilance rouge "crues".

Les habitants de Quimperlé redoute l'arrivée des grandes marées, vendredi 3 janvier. Un coefficient de 108 est annoncé, l'un des plus importants de l'année, précise Pacôme Le Mat, le journaliste de France 2 présent sur place. Le vent doit aussi souffler. De quoi pousser l'eau à l'intérieur des terres et provoquer de nouvelles inondations en Bretagne, alors que les habitants de plusieurs autres communes bretonnes ont encore les pieds dans l'eau, après de fortes pluies conjuguées à de fortes marées.

La Laïta, petit fleuve côtier qui traverse cette petite ville du Finistère, est passée jeudi en vigilance rouge "crues". Vigicrues a toutefois précisé que les dommages générés ne devraient "pas être supérieurs" à ceux occasionnés le 24 décembre après la tempête Dirk.

Dans le sud de la Bretagne d'autres cours d'eau, rivières et fleuves côtiers comme l'Oust, le Blavet et la Vilaine aval, qui traversent le Finistère, le Morbihan et l'Ille-et-Vilaine, ont eux été placés en vigilance orange par Vigicrues. Parallèlement, le Finistère et le Morbihan sont placés en vigilance orange pour des risques de vagues submersives en raison des grandes marées de vendredi matin et vendredi après-midi.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.