VIDEO. Calais : un millier de migrants réfugiés dans des bâtiments abandonnés

Les journalistes de France 3 ont pénétré dans le squat géant de migrants installé à Calais, où les tensions restent très fortes.

France 3

La centaine de policiers envoyés en renfort à Calais ne change rien à la situation. La tension est toujours très grande. Il y aurait près de 2 300 migrants dans la zone portuaire, et un millier d’entre eux se seraient réfugiés dans des bâtiments abandonnés, où les conditions sanitaires sont déplorables.

Ferri Matheeuwsen est l’une des rares bénévoles à s’y aventurer. "Il y a quelques jours, il y a eu une énorme bagarre entre les Erythréens et les Ethiopiens. Il y a donc des tentes détruites", explique-t-elle. Certains ont plus de chances que d’autres. Notamment ceux qui ont réussi à installer leur tente dans un ancien gymnase. Mais un toit sur la tête n’arrange pas tout. "C’est dur, on a une mauvaise vie. On manque de nourriture et il fait très froid", affirme une migrante au micro de France 2.

"Les gens vont nous aider"

Tous rêvent d’Angleterre, à quelques pas à peine de Calais. "Je dois aller en Angleterre. Les gens vont nous aider. Là-bas, personne ne vit dehors", affirme un migrant soudanais. Mais sur la route pour la Grande-Bretagne, l’accès est très contrôlé. Actuellement, seules quelques associations distribuent chaque soir de quoi survivre. Un accueil de jour devrait toutefois ouvrir dans les prochains mois.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des migrants font la queue pour la soupe populaire, le 23 octobre 2014 à Calais (Pas-de-Calais).
Des migrants font la queue pour la soupe populaire, le 23 octobre 2014 à Calais (Pas-de-Calais). (THOMAS BAIETTO / FRANCETV INFO)