VIDEO. Les Français souvent à découvert, le gouvernement veut limiter les agios

Plus de 7 Français sur 10 demandent à leur banque une autorisation de découvert, selon une étude du site Panorabanques.com. Un décret gouvernemental prévoit de réduire les agios facturés par les banques.

C. DE LA BAUME / FRANCE 2

Les Français ont des fins de mois difficiles. Plus de 70% d'entre eux demandent à leur banque une autorisation de découvert, selon une étude du site Panorabanques.com, publiée lundi 15 juillet. Et quelque 28% d'entre eux franchissent même la ligne rouge au moins une fois par mois.

"Un peu de découvert, ça va. Beaucoup de découverts, ça coûte très cher", résume Guillaume Clavel, président de Panorabanques, un comparateur de frais bancaires. Selon lui, une personne souvent à découvert peut payer jusqu'à trois fois plus de frais bancaires qu'une personne qui ne l'est jamais.

Ces frais devraient toutefois baisser. Un décret du ministère de l'Economie prévoit de les plafonner à 8 euros par opération, dans une limite de 80 euros par mois. Pour les Français les plus modestes, cette somme serait ramenée à 4 euros par opération, dans la limite de 20 euros par mois.

De nombreux Français se retrouvent en situation de découvert bancaire. Un décret du ministère de l\'Economie prévoit de réduire les agios facturés par les banques. 
De nombreux Français se retrouvent en situation de découvert bancaire. Un décret du ministère de l'Economie prévoit de réduire les agios facturés par les banques.  (FRANCE2 / FRANCETV INFO)