Deux morts après des orages et une tornade dans le sud-est

Meteo France avait placé 21 départements en vigilance orange aux orages, dont l'Ardèche. 

Capture d\'écran Google Maps poitant sur le camping de la plage à Saint-Just D\'Ardèche, à la limite avec le Gard. 
Capture d'écran Google Maps poitant sur le camping de la plage à Saint-Just D'Ardèche, à la limite avec le Gard.  ( GOOGLE MAPS / FRANCETV INFO )

Une tornade a fait un mort et cinq blessés, dimanche 20 juillet dans un camping en Ardèche, tandis que les orages faisaient une autre victime dans le Gard voisin. L'Ardèche figure parmi les 21 départements placés en vigilance orange aux orages et pluies-inondations par Météo France, mais pas le Gard. 

Une tornade en Ardèche

Un Français de 42 ans qui se trouvait sous un arbre a été tué lorsque celui-ci a été emporté par le vent. Deux personnes ont été gravement blessées, mais leur pronostic vital n'est pas engagé. Trois autres personnes ont été plus légèrement blessées. 

Les dégâts les plus importants ont eu lieu au camping des Ponts, à Saint-Just-d'Ardèche, à la limite du département du Gard. Une personne a aussi été blessée au camping de La Plage sur la même commune, qui borde le cours de la rivière Ardèche. Des dégâts matériels ont été recensés dans un troisième camping.

"Sur un rayon de 3 à 4 km, les arbres ont été complètement couchés", selon le capitaine François Degrange, commandant en second de la compagnie de gendarmerie du Teil qui n'a "jamais vu ça dans [sa] carrière"Selon les pompiers et la gendarmerie, une trentaine de caravanes et de tentes ont été touchées par des chutes d'arbres. Un restaurant a également été endommagé. 

Une femme tuée par la chute d'un arbre dans un camping

Une femme a été tuée dimanche par la chute d'un arbre provoquée par les intempéries dans un camping de Saint-Paulet-de-Caisson, a indiqué la gendarmerie, confirmant une information de Midi Libre.

Selon le site internet du quotidien régional, un bébé a été blessé et pris en charge par les secours, tandis que 45 campeurs ont été évacués. Une cellule psychologique du Samu a été mise en place.