Une journée de grèves des fonctionnaires contre les suppressions de postes et les réformes de l'Etat est prévue

Environ 5 millions de fonctionnaires sont appelés à une grève nationale par la CGT, Solidaires et la FSU, la CFDT et l'Unsa ne se joignant à eux que dans l'enseignement et l'Equipement.Les principaux secteurs touchés devraient être , les hôpitaux, les équipements ou encore les services communaux.

Cortège de fonctionnaires en grève tous syndicats confondus
Cortège de fonctionnaires en grève tous syndicats confondus

Environ 5 millions de fonctionnaires sont appelés à une grève nationale par la CGT, Solidaires et la FSU, la CFDT et l'Unsa ne se joignant à eux que dans l'enseignement et l'Equipement.

Les principaux secteurs touchés devraient être , les hôpitaux, les équipements ou encore les services communaux.

"Environ 120 manifestations sont organisées, le plus souvent le matin en province", dont trois grandes à Paris, Lille et Toulouse, a annoncé Jean-Marc Canon, secrétaire général des fonctionnaires CGT. Il rappelle également que "le pouvoir d'achat des fonctionnaires a perdu 8% en dix ans" et que "sur l'emploi, le gouvernement refuse de négocier".

Primaires, lycées, facs
Si les appels à la grève sont nombreux dans le primaire, lycées et universités ont également prévu de se mobiliser. Ainsi, les parents d'élèves de la FCPE, les lycéens de l'UNL et la Fidl ont appelé ensemble à des assemblées générales. Un rassemblement est d'ailleurs prévu à Paris, place de la Sorbonne à 10h00.

Tous dénoncent les suppressions de postes de ces dernières années. "Les 50.000 postes d'enseignants supprimés depuis 2007 ont des conséquences très lourdes: classes de plus en plus chargées, options supprimées, remplacements non assurés". Le Sgen-CFDT craint en particulier que les professeurs néo-titulaires exercent à temps plein à partir de la rentrée 2010. La réforme "n'atteindra qu'un seul but en 2010: la suppression de 18.000 postes dans l'Education nationale", craignent FCPE, UNL et Fidl.

Dans les universités, l'UNEF (représentants étudiants de gauche) et 19 syndicats appellent en particulier à manifester contre le recrutement des futurs enseignants des écoles, collèges et lycées au niveau du Master 2 (bac +5).

Hôpitaux
De son côté, la fonction publique hospitalière entend "s'exprimer alors que les pétitions contre les suppressions de postes se multiplient, que des hôpitaux, ont connu de longues grèves et qu'une contre la création d'un ordre infirmier", selon Jean-Marc Canon.

Fonction publique territoriale
La fonction publique territoriale se mobilise contre les "projets visant à limiter les recrutements des communes à des personnes sans statut" de fonctionnaire, "vulnérables aux pressions des élus", a souligné la CGT. Les syndicats dénoncent des simulacres de concertation: "Les dossiers de réformes sont présentés, certes à l'occasion de multiples réunions en tout genre, mais tout est déjà cadré et un retour en arrière présenté comme quasi-impossible", a affirmé Solidaires.

Les réformes en cours, qui verront les DDE, DDASS et autres services départementaux regroupés partout en deux ou trois grandes directions inquiètent tout particulièrement à l'Equipement et à la Répression des fraudes. A Pôle Emploi, les agents franciliens sont appelés à la grève.

Le ministre de la Fonction publique Eric Woerth a de son côté reconnu devant l'Assemblée nationale "que 100.000 emplois de fonctionnaires ont disparu depuis 2007" mais cité des administrations d'autres pays "fonctionnant avec moins de fonctionnaires, avec une bonne qualité de service public".

"Nous allons continuer et poursuivre la diminution du nombre de fonctionnaires" a déclaré le ministre, en marge d'une conférence de presse, en citant l'exemple de l'administration fiscale qui "marche infiniment mieux qu'il y a quelques années, avec moins de fonctionnaires".