Un faux guide, qui n'était pas titulaire du brevet d'état, a été placé en garde à vue à Chamonix (Haute-Savoie)

Il a été surpris en train de conduire un groupe d'une dizaine de personnes en Vallée blanche, a-t-on appris mardi auprès de la gendarmerie.Agé de 51 ans, l'homme a été contrôlé dimanche par les hommes du peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) et de la brigade de recherches de Chamonix.

Il a été surpris en train de conduire un groupe d'une dizaine de personnes en Vallée blanche, a-t-on appris mardi auprès de la gendarmerie.

Agé de 51 ans, l'homme a été contrôlé dimanche par les hommes du peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) et de la brigade de recherches de Chamonix.

Ils avaient été alertés par un professionnel de la montagne, a précisé un responsable du PGHM.

N'étant pas titulaire du brevet d'état de l'école nationale de ski et d'alpinisme, l'homme, qui pratiquait la montagne en amateur et offrait ses services dans l'ensemble des massifs français, a été placé en garde à vue dans les locaux du PGHM.

Ressorti libre à l'issue de 24 heures de garde à vue, il devrait faire l'objet de poursuites ultérieures, notamment pour usurpation de titre, un délit passible d'un an de prison et de 15.000 euros d'amende, a-t-on précisé de même source.

Les enquêteurs poursuivent leurs investigations pour savoir quelles étaient ses éventuelles rémunérations.

En 2007, un ressortissant polonais, qui se faisait passer pour guide, avait été interpellé après avoir abandonné ses clients au Mont-Blanc.