Soupçonné d'attouchements, un instituteur suspendu à Rueil-Malmaison

Cet enseignant, qui effectuait un remplacement, a été suspendu le 13 janvier. Une information judiciaire a été ouverte.

Un enseignant a été suspendu après le signalement du père d'un enfant d'une école maternelle de Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine), a annoncé mercredi 4 avril l'inspection d'académie des Hauts-de-Seine. L'enfant a confié à son papa avoir été victime d'attouchements. L'enseignant, qui effectuait un remplacement dans cette école, a été suspendu le 13 janvier. Selon une source judiciaire, le parquet de Nanterre a ouvert une information judiciaire pour agression sexuelle sur mineur.

"Il s'agit d'une suspension à titre conservatoire, et non pas d'une sanction, car il faut respecter la présomption d'innocence", a expliqué Edouard Rosselet, l'inspecteur d'académie. "L'enseignant a été suspendu le jour-même [du signalement par le père]. Il est actuellement interdit de séjour dans les Hauts-de-Seine et il a l'interdiction de se rendre dans cet établissement scolaire"

Cette affaire intervient alors qu'un instituteur d'une école maternelle de Créteil (Val-de-Marne) a été mis en examen, le 19 mars. Il est soupçonné de s'être livré à des attouchements sur au moins deux de ses élèves. Il a été suspendu. Cette affaire a suscité un vif émoi parmi les parents de cet établissement, qui ont dénoncé l'inertie de l'administration.