Solar Wind, le laboratoire du Soleil

À partir de lundi 25 janvier, sur les bords du périphérique à Paris, deux tours géantes vont projeter des échos lumineux du système solaire.

FRANCE 3

Au bord du périphérique, une symphonie de lumières et couleurs anime les surfaces de deux silos en béton de 40 mètres de hauteur. Ces fluctuations lumineuses reflètent en direct l'activité solaire des milliards de particules qui balayent notre univers. Cette oeuvre artistique et scientifique a été baptisée Solar Wind. Elle est visible à des kilomètres grâce à 41 projecteurs LED, économes en énergie. "Il fallait créer quelque chose qui ne soit pas uniquement une animation lumineuse et uniquement plastique", confie Laurent Grasso, artiste concepteur de Solar Wind. 

10 ans de lumière 

Le Centre national d'études spatiales participe au fonctionnement de Solar Wind. "Ces données sont dans des laboratoires. Par exemple, pour l'activité solaire, le principal laboratoire est en région parisienne. Il va collecter ces activités satellitaires afin de pouvoir après les mettre sur des serveurs, les traiter, pour pouvoir les transmettre au système de Laurent Grasso", explique Gérard Azoulay.

Solar Wind brillera pendant 10 ans. Chaque soir, ils seront un million d'automobilistes éclairés par cette nouvelle aurore boréale.

Le JT
Les autres sujets du JT