Cet article date de plus de sept ans.

Sites de rencontres : pas que de bonnes expériences

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Sites de rencontres : pas que de bonnes expériences
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Cette semaine, un homme de 68 ans a été mis en examen à Nice. Il avait notamment usurpé l'identité d'un jeune mannequin pour séduire plusieurs femmes.

Il y a quelques jours, un sexagénaire niçois a été mis en examen pour viol par surprise. Quelques cliques et une simple photo sont suffisants pour créer son profil sur les sites de rencontres et partir à la conquête des coeurs. Mais parfois l'amour sur Internet tourne au cauchemar. Sur le web, il se faisait passer pour un jeune playboy grâce à des photos volées en ligne. Les femmes pensaient donc rencontrer un mannequin lorsqu'elles acceptaient un rendez-vous.

Jusqu'à un an de prison et  15 000 euros d'amende

L'une de ses victimes, une jeune femme de 34 ans, a porté plainte. Elle assure qu'à aucun moment elle n’a vu le visage de l'homme. Ce n'est qu'à la fin dit-elle, en enlevant le bandeau que l'homme lui avait mis à son arrivée chez lui qu'elle a compris. Le sexagénaire assure quant à lui qu'il s'agissait d'un jeu sexuel consenti et que les femmes savaient à qui elles avaient à faire. En cas de plainte, les usurpateurs de web encourent jusqu'à un an de prison et 15 000 euros d'amende.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.