Seine-et-Marne : "Le Chemin" accueille les malades précoces d'Alzheimer

La maladie d'Alzheimer ne touche pas que les personnes âgées. De plus en plus de cas sont diagnostiqués chez les moins de 60 ans.

France 3

La Journée mondiale contre la maladie d'Alzheimer se tient ce lundi 21 septembre. En France, on estime à 855 000 le nombre de personnes touchées. Cette maladie intervient souvent chez des personnes âgées, mais chez certains, elle se déclare avant l'âge de 60 ans.
Pour ne plus être un poids pour leur famille, certains "jeunes" malades décident de venir dans cette structure d'accueil de Seine-et-Marne, baptisée Le Chemin. Ici, ils peuvent vivre à leur rythme et reconstruire une sociabilité. Et chaque activité est l'occasion de travailler la mémoire. Sébastien Lalande, 38 ans, est arrivé au centre il y a deux mois. Lui peint son affiche exclusivement en rouge, en référence à la couleur de son équipe de rugby professionnelle.

L'art se fait thérapie

Alzheimer n'est pas seulement une perte de mémoire. "Il y a d'autres acquis que les malades d'Alzheimer perdent aussi. Ça peut être l'apraxie, pour attraper des objets, ça peut être le langage... Donc, il faut trouver d'autres moyens de communiquer avec les résidents", souligne le directeur de cette structure, Frédéric Lafon.
L'art – le dessin, la musique... – permet de s'exprimer et de remplacer des repères qui échappent parfois au malade du jour au lendemain.
"Pour moi, c'est un lieu qui me permet de vivre plus librement", confie Dorothée Noblet, une résidente. Comme les autres ici, Dorothée est chanceuse. En France, ils sont plus de 25 000 jeunes malades d'Alzheimer qui ne peuvent pas être pris en charge.

Le JT
Les autres sujets du JT